Fiction à succès d'auteurs autochtones canadiens : première partie

Il existe de nombreuses listes de best-sellers, mais vous êtes-vous déjà demandé qui sont les auteurs autochtones canadiens les plus vendus ? Nous aussi, nous avons donc compilé pour vous les dix œuvres de fiction les plus vendues actuellement par des auteurs autochtones canadiens.[i] Voici les cinq premières. Amusez-vous !

Georges Kenny

Les Indiens ne pleurent pas : Gaawiin Mawisiiwag Anishinaabeg

Indians Don't Cry

George Kenny est un poète et dramaturge anishinaabe qui a appris les coutumes traditionnelles de ses parents avant d'être envoyé dans un pensionnat en 1958. Lorsque Kenny a publié son premier livre, Indians Don't Cry en 1977, il a rejoint la des rangs d'écrivains autochtones tels que Maria Campbell, Basil Johnston et Rita Joe dont le travail mêlait l'art et l'action politique. Saluée comme un point de repère dans l'histoire de la littérature autochtone au Canada, cette nouvelle édition devrait inspirer une nouvelle génération d'écrivains anishinaabe avec des poèmes et des histoires qui décrivent les défis auxquels sont confrontés les peuples autochtones et qui trouvent des moyens de vivre au sein de la société des colons urbains.[ii]

Thomas King

Les meurtres du pouvoir rouge : un terrible mystère de l'eau

The Red Power Murders

Thumps DreadfulWater n'a jamais aimé les surprises, même les bonnes sont ennuyeuses. Il n'est donc pas surprenant qu'une série d'événements apparemment aléatoires causent à Thumps un réel inconfort. Noah Ridge, l'activiste Red Power Native, arrive d'abord dans la ville endormie de Thumps, Chinook. Puis le corps d'un agent du FBI à la retraite se présente au Holiday Inn local. En arrière-plan plane la présence fantomatique de Lucy Kettle, deuxième responsable du mouvement Red Power, une femme dure dans un endroit difficile jusqu'à sa disparition il y a des années. Maintenant, le shérif veut que Thumps échange son concert de photographie contre un coup de flic temporaire. Et ce ne sera pas fini, se rend vite compte Thumps, jusqu'à ce que tout le monde soit mort ou célèbre.[iii]

Patti LaBoucane-Benson

Le cercle extérieur : un roman graphique

The Outside Circle

Dans cet important roman graphique, deux frères autochtones entourés par la pauvreté, la toxicomanie et la violence des gangs, tentent de surmonter des siècles de traumatismes historiques de manières très différentes pour apporter des changements positifs dans leur vie.

Pete, un jeune aborigène impliqué dans la violence des gangs, vit avec son jeune frère, Joey, et sa mère héroïnomane. Une nuit, Pete et le petit ami de sa mère, Dennis, se disputent, ce qui envoie Dennis à la morgue et Pete en prison. Au départ, Pete maintient des liens avec son équipe, jusqu'à ce qu'une bagarre en prison l'oblige à réaliser l'influence négative qu'il est devenu sur Joey, ce qui l'encourage à entamer un processus de réhabilitation qui comprend des cercles et des cérémonies de guérison traditionnels autochtones.

Puissant, courageux et profondément émouvant, The Outside Circle s'inspire des vingt années de travail et de recherche de l'auteur sur la guérison et la réconciliation des hommes autochtones affiliés à un gang ou incarcérés. [iv]

Lee Maracle

Chanson de Célia

Celia's Song

Mink est un témoin, un métamorphe, obligé de suivre l'histoire qui a pris au piège Celia et son village, sur la côte ouest de l'île de Vancouver, en territoire Nuu'Chahlnuth.

Celia est une voyante qui, bien qu'elle soit convaincue qu'elle est un peu "off", doit soigner son village avec l'aide de sa sœur, de sa mère, de son père et de ses neveux.

Pendant que le vison est en visite, un serpent de mer à deux têtes tombe de la façade de la maison lors d'une violente tempête. Le vieux serpent, ostracisé du village des décennies plus tôt, a laissé sa terrible influence sur Amos, un survivant des pensionnats. L'événement signale le déroulement d'une épreuve qui tire Celia de ses rêveries et dans la tragédie de la petite-fille de son cousin.

Chacun des membres de la famille de Celia s'implique dans la création d'une meilleure solution que de simplement s'occuper de la petite-fille de son cousin.

Celia's Song raconte les expériences déchirantes d'une famille Nuu'Chahlnuth sur plusieurs générations, après la brutalité, l'ingérence et la négligence résultant du contact avec les Européens[v]

David Alexander Robertson

7 générations : une saga crie des plaines

7 Generations

Edwin fait face à un avenir incertain. Ce n'est qu'en découvrant le passé de sa famille - en tant que guerriers, survivants d'une épidémie de variole, victimes d'un pensionnat - qu'il pourra affronter le présent et embrasser l'avenir.

7 Generations : A Plains Cree Saga est un roman graphique épique en 4 parties. Illustrée de couleurs vives, l'histoire suit une famille autochtone sur trois siècles et sept générations.[vi]

 

Êtes-vous aussi enthousiasmé par cette liste que nous ? Vous pouvez en savoir plus sur les auteurs Lee Maracle et Thomas King dans notre Pleins feux sur les auteurs autochtones canadiens. Et, si vous ne pouvez pas attendre, passez à la Partie 2 de cette liste.

 

[i]Cette liste est basée sur des informations provenant d'Amazon.ca le 1er juin 2018

[ii]Résumé et image de University of Manitoba Press 

[iii] Résumé de Harper Collins

[iv]Résumé et image de Maison d'Anansi 

[v]Résumé et image de Cormorant Books 

[vi]Résumé et image du site Web 

de DA Robertson.