Meilleures lectures autochtones de 2019

 

Nos meilleures lectures autochtones de 2019

C'est la période de l'année idéale pour se laisser prendre par cette pile de livres dans lesquels vous mourez d'envie d'entrer. Que vous préfériez un bon thriller ou une romance, nous avons une liste incroyable de lectures incontournables pour les jours et les nuits. Mieux encore, chacun de ces livres est écrit par un auteur autochtone et vous donne l'occasion d'en apprendre davantage sur la diversité de la littérature autochtone !

Assurez-vous de visiter notre page Facebook après et partagez ce que vous en avez pensé ! #readsindigenous

Téléchargez une version imprimable de cette liste de livres ici !

Recevez des histoires et des articles comme celui-ci directement dans votre boîte de réception ! Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir des histoires, des actualités et des offres exclusives.

--------

Là-bas par Tommy Orange

Alors que nous apprenons les raisons pour lesquelles chaque personne assiste au Big Oakland Powwow - certaines généreuses, d'autres effrayantes, certaines joyeuses, d'autres violentes - l'élan se développe vers une conclusion choquante mais inévitable qui change tout. Jacquie Red Feather est nouvellement sobre et essaie de revenir dans la famille qu'elle a laissée dans la honte. Dene Oxendene reprend sa vie après la mort de son oncle et est venu travailler au pow-wow pour honorer la mémoire de son oncle. Opal Viola Victoria Bear Shield est venue voir son neveu Orvil, qui a appris lui-même la danse traditionnelle indienne à travers des vidéos YouTube et se produira en public pour la toute première fois. Il y aura une communion glorieuse et un spectacle de tradition sacrée et d'apparat. Et il y aura des sacrifices, de l'héroïsme et des pertes. (De Penguin Random House)

Cheval indien par Richard Wagamese

Avec compassion et perspicacité, l'auteur Richard Wagamese retrace à travers ses personnages fictifs le déclin d'une culture et d'une voie culturelle. Pour Saul, enlevé de force à la terre et à sa famille lorsqu'il est envoyé au pensionnat, le salut passe pour un temps par ses incroyables dons de joueur de hockey. Mais dans les dures réalités du Canada des années 1960, il combat un racisme obstiné et les effets destructeurs de l'esprit de l'aliénation et du déplacement culturels. Indian Horse se déroule contre la beauté morne du nord de l'Ontario, tout en roche, marais, tourbière et cèdre. Wagamese écrit avec une beauté dépouillée, pénétrant le cœur d'un homme ojibway remarquable. (De Douglas & McIntyre)

Cœur de baies par Terese Marie Mailhot

Heart Berries est un récit puissant et poétique sur le passage à l'âge adulte d'une femme de la réserve indienne de Seabird Island, en Colombie-Britannique. Après avoir survécu à une éducation profondément dysfonctionnelle pour se retrouver hospitalisée et confrontée à un double diagnostic de trouble de stress post-traumatique et bipolaire II, Terese Mailhot reçoit un cahier et commence à écrire pour sortir d'un traumatisme. Le résultat triomphal est Heart Berries, un mémorial pour la mère de Mailhot, une travailleuse sociale et militante qui avait un faible pour les prisonniers; une histoire de réconciliation avec son père - un ivrogne violent et un artiste brillant - qui a été assassiné dans des circonstances mystérieuses ; et une élégie sur la difficulté d'aimer quelqu'un tout en traînant les longues ombres de la honte. (De Penguin Random House)

Mamaskatch par Darrel J. McLeod

Magnifiquement écrit, honnête et stimulant, Mamaskatch, du nom du mot cri utilisé en réponse aux rêves partagés, est finalement un récit édifiant sur le dépassement d'obstacles personnels et sociétaux. Malgré les traumatismes de l'enfance de Darrel, des forces profondes et mystérieuses transmises par sa mère l'ont aidé à survivre et à prospérer : son amour et sa force sont restés avec lui pour jeter les bases de ce qui allait devenir une vie très épanouissante et aventureuse.(De Douglas & McIntyre)

Kuei, mon amie de Deni Ellis Béchard et Natasha Kanapé Fontaine

Kuei, mon ami est un livre de lettres engageant : une rencontre littéraire et politique entre la poétesse innue Natasha Kanapé Fontaine et la romancière québécoise-américaine Deni Ellis Béchard. En choisissant la forme épistolaire, ils ont décidé d'engager ensemble une conversation franche sur le racisme et réconciliation.

Intentionnellement placées dans les contextes du mouvement Idle No More, de la Commission de vérité et réconciliation du Canada et de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées, les lettres de Kuei, My Friend posent des questions réciproques : comment coexisterons-nous si notre histoire commune implique des épisodes collectifs et personnels de honte, de blessure et de colère ? comment contrecarrer les incompréhensions de l'Autre, qui conduisent si souvent au mépris et au rejet ? comment éduquer les communautés non autochtones sur l'impact du génocide culturel sur les Premiers Peuples et les privilèges invisibles résultant des modes historiques de domination ? (De Talon Books)

Journal Bearskin par Carol Rose Daniels

Brut et honnête, Bearskin Diary donne la parole à une génération de femmes des Premières Nations qui ont toujours été réduites au silence, à une époque où des mouvements comme Idle No More appellent à une enquête nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées. Carol Daniels ajoute une perspective importante au paysage littéraire canadien.

Retirée des bras de sa mère dès sa naissance, Sandy n'était que l'une des plus de 20 000 enfants autochtones recueillis par le gouvernement fédéral entre les années 1960 et 1980. Sandy a été adoptée par une famille ukrainienne et a grandi comme le seul enfant des Premières Nations dans une ville de Blancs. Ostracisée par tout le monde autour d'elle et fatiguée d'être différente, à l'âge de cinq ans, elle a essayé de frotter le brun de sa peau. Mais elle n'a jamais été renvoyée dans le système d'accueil et pour cela, elle se considère chanceuse. (De CBC)

Jambes grasses par Christy Jordan-Fenton et Margaret Pokiak-Fenton

Margaret Pokiak, huit ans, a pour objectif d'apprendre à lire, même si cela signifie quitter son village dans l'Extrême-Arctique. Confronté à une pression incessante, son père accepte finalement de la laisser faire le voyage de cinq jours pour aller à l'école, mais il met en garde Margaret contre les terreurs des pensionnats. À l'école, Margaret rencontre bientôt le corbeau, une religieuse vêtue de noir avec un nez crochu et des doigts osseux qui ressemblent à des griffes. Elle n'aime pas immédiatement la jeune Margaret volontaire. Dans l'intention de l'humilier, le corbeau sans cœur donne des bas gris à toutes les filles - toutes sauf Margaret, qui en a des rouges. En un instant, Margaret est la risée de toute l'école. Face à une telle cruauté, Margaret refuse de se laisser intimider et se débarrasse courageusement des bas. Bien qu'une religieuse sympathique défende Margaret, c'est finalement cette jeune fille courageuse qui donne au corbeau une leçon sur le pouvoir de la dignité humaine.

Complété par des photos d'archives de la collection de Margaret Pokiak-Fenton et des œuvres d'art saisissantes de Liz Amini-Holmes, ce récit inspirant à la première personne de la détermination d'une fille courageuse à affronter son bourreau s'attardera sur les jeunes lecteurs. (De Annick Press)

À la recherche d'April Raintree par Beatrice Mosionier

Lorsque deux sœurs métisses sont retirées de leur famille, elles se retrouvent dans des foyers d'accueil séparés. Malgré la distance, ils restent proches, même s'ils prennent des décisions qui les éloigneront émotionnellement, culturellement et géographiquement. Enfant, Béatrice Culleton Mosionier était également en famille d'accueil et elle a écrit ce livre en 1983 après avoir perdu deux sœurs par suicide. Une histoire émouvante sur la détermination, le triomphe et le lien que partagent les frères et sœurs.(De CBC)

Mouvements nocturnes par Richard Van Camp

En tant que fenêtre sur la magie et la médecine des Territoires du Nord-Ouest, le quatrième recueil de nouvelles de Richard Van Camp est hilarant et déchirant. Un adolescent avoue avoir agressé brutalement un camarade de classe travesti ; Lance raconte l'histoire sensuelle de devenir beaucoup plus proche de la chère amie de sa femme, Juanita; tandis qu'un géant réticent rattrape les gangsters Torchy et Sfen dans une histoire aux nuances de menace surnaturelle et terrestre.

Night Moves continue d'explorer la vie incroyable des personnages indigènes introduits dans The Lesser Blessed, Angel Wing Splash Pattern, The Moon of Letting Go et Godless but Loyal to Heaven. Si c'est la première fois que vous venez à Fort Simmer et Fort Smith, soyez les bienvenus. S'il s'agit d'une autre visite, entrez : nous avons laissé les lumières allumées pour vous. (De Enfield & Wizenty)

Sept plumes tombées par Tanya Talaga

En 1966, Chanie Wenjack, 12 ans, est morte de froid sur les voies ferrées après s'être enfuie du pensionnat. Une enquête a été demandée et quatre recommandations ont été faites pour assurer la sécurité des élèves autochtones. Aucune de ces recommandations n'a été appliquée.

Plus d'un quart de siècle plus tard, de 2000 à 2011, sept élèves autochtones du secondaire sont décédés à Thunder Bay, en Ontario. Les sept se trouvaient à des centaines de kilomètres de leur famille, forcés de quitter la maison parce qu'il n'y avait pas d'école secondaire dans leurs réserves. Cinq ont été retrouvés morts dans les rivières entourant le lac Supérieur, sous un site sacré autochtone. Jordan Wabasse, gentil garçon et joueur vedette de hockey, a disparu dans la nuit froide. Le corps du petit-fils du célèbre artiste Norval Morrisseau, Kyle, a été retiré d'une rivière, tout comme celui de Curran Strang. Robyn Harper est décédée dans le couloir de sa pension et Paul Panacheese s'est inexplicablement effondré sur le sol de sa cuisine. La mort de Reggie Bushie a finalement déclenché une enquête, sept ans après la découverte de Jethro Anderson, le premier garçon dont le corps a été retrouvé dans l'eau. Mais c'est la mort de Chanie Wenjack, 12 ans, qui a préfiguré la perte des sept.

À l'aide d'un récit de grande envergure axé sur la vie des étudiants, la journaliste d'investigation primée Tanya Talaga se penche sur l'histoire de cette petite ville du Nord qui en est venue à manifester la longue lutte du Canada contre les violations des droits humains contre les communautés autochtones. (De la maison d'Anansi)

La rupture par Katherena Vermette

Quand Stella, une jeune mère métisse, regarde par la fenêtre un soir et aperçoit quelqu'un en difficulté sur le Break - un champ aride sur une bande de terrain isolée à l'extérieur de sa maison - elle appelle la police pour les alerter d'un possible crime .

Dans une série de récits changeants, des personnes liées à la victime racontent leurs histoires personnelles menant à cette nuit fatidique. Lou, une assistante sociale, est aux prises avec le départ de son petit ami. Cheryl, une artiste, pleure la mort prématurée de sa sœur, Rain. Paulina, mère célibataire, a du mal à faire confiance à son nouveau compagnon. Phoenix, un adolescent sans-abri, est libéré d'un centre de détention pour jeunes. L'agent Scott, un policier métis, se sent pris entre deux mondes alors qu'il patrouille dans la ville. Grâce à leurs diverses perspectives, une histoire plus large et plus complète sur la vie des résidents du North End de Winnipeg est exposée. (De House of Anansi Press)

 

Recevez des histoires et des articles comme celui-ci directement dans votre boîte de réception ! Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir des histoires, des actualités et des offres exclusives.

.