Meilleurs livres d'auteurs autochtones pour jeunes adultes

La littérature pour jeunes adultes est l'un des genres qui connaît la croissance la plus rapide, appréciée non seulement par les jeunes adultes eux-mêmes, mais aussi par les adultes plus âgés qui souhaitent laisser place à la magie dans leur lecture. Les auteurs autochtones ont ouvert la voie à la littérature pour jeunes adultes.

Voici quelques-uns de nos meilleurs choix :

"Will's Garden" par Lee Maracle
Auteur et enseignant Sto:lo primé Lee Maracle a écrit le jardin de Will le jardin. Maracle a été largement publié avec de la poésie, des nouvelles et une sélection de romans dont Ravensong, Bobbi Lee et Sundog. Will's Garden est l'histoire d'un jeune homme Sto:lo sur son territoire natal et examine les thèmes universels de l'intimidation, de la sexualité, de l'amour et de la maladie tout en explorant les cérémonies du peuple Sto:lo.

« Shadows Cast By Stars » par Catherine Knutsson
L'auteure métisse, Catherine Knuttson, a écrit Shadows Cast by Stars. Son histoire se déroule sur l'île de Vancouver, où elle réside et travaille également comme enseignante, écrivaine et chanteuse. Shadows Cast by Stars est particulièrement opportun car le protagoniste adolescent est dans une quête aventureuse de survie pendant une période de peste. Pour échapper à la persécution raciale, elle court avec sa famille dans une histoire qui combine les manières d'être autochtones avec les légendes grecques et arthuriennes.

« The Marrow Thieves » par Cheri Dimaline
L'auteure métisse de Vancouver Cheri Dimaline a écrit The Marrow Thieves qui a été finaliste du prix White Pine et a remporté le prix Kirkus pour les jeunes lecteurs et le prix du Gouverneur général. Un favori des fans dans Canada Reads 2018, il a généré beaucoup de buzz médiatique et a été traduit pour la vente internationale. La prémisse du livre explore un monde où personne ne peut rêver, où la moelle osseuse des peuples autochtones est prisée et où la terre a été ravagée par le changement climatique.

« Fire Fight » de Jacqueline Guest
L'écrivaine métisse albertaine primée Jacqueline Guest a conçu l'histoire Fire Fight qui suit le voyage d'un adolescent autochtone en fugue à la recherche d'acceptation et de sécurité dans un vaste monde loin du système de placement familial. Le dilemme de savoir à qui faire confiance et quand fuir prend vie dans cette aventure poignante.

« Fire Song » d'Adam Garnet Jones
Écrivain bispirituel cri/métis/danois basé à Edmonton, réalisateur et artiste de perles Adam Garnet Jones a écrit Chanson de feu. Il raconte l'histoire d'un jeune autochtone aux prises avec le suicide d'un membre de sa famille, des difficultés à poursuivre des études postsecondaires et aux prises avec la grande décision de quitter ou non la réserve pour la grande ville de Toronto.

« Ceux qui dirigent le ciel » d'Aviaq Johnston
Écrivain inuk, premier roman pour les jeunes adultes d'Aviaq Johnston, Ceux qui dirigent le ciel Sky a remporté le prix Indigenous Voices pour la prose anglaise. D'Igloolik, elle a écrit une histoire mystique d'un chaman perdu dans un monde spirituel plein d'esprits magiques et parfois effrayants et son voyage de retour vers la réalité et les personnes qu'il aime le plus.

Le genre Jeunes adultes regorge d'histoires créatives de jeunes naviguant dans le monde qui les entoure. Lire les histoires fantastiques écrites par des auteurs autochtones est un excellent moyen de décoloniser votre bibliothèque et d'ouvrir votre esprit à de nouvelles possibilités et aventures.

Lequel choisirez-vous ?